Les 12 signes du zodiaque et leur attitude dans un contexte de confinement.

Voici les 12 signes au complet et mon improvisation sur leurs diverses attitudes par rapport aux contraintes et épreuves présentes. Certains se reconnaîtront davantage dans un signe solaire autre que le leur car la signature astrale par la présence ou l’absence et l’importance d’une planète dans un signe ou un autre les nuance et les modifie . Par ailleurs nous sommes individuellement confrontés à des événements planétaires qui impliquent les planètes du collectif, en transit plus ou moins lent dans le signe du Capricorne, du Taureau et des Poissons et pour Saturne dans le Verseau ce mois-ci et pour un certain temps.
Je suis toujours émerveillée par la richesse symbolique du Zodiaque qui reflète celle de l’humanité et j’espère que cette ronde de constellations pourra relier toutes nos compétences, toutes les qualités qui nous font si différents et si complémentaires, dans un but commun : la sauvegarde de notre terre mère et de tous ceux (faune et flore aussi ) qui l’habitent.
VARIATION SUR LES 12 SIGNES DU ZODIAQUE CONFRONTES AU CONFINEMENT :
Le Bélier :
S’il ou elle subit : il va trépigner, se mettre en colère, réagir impulsivement aux différentes sollicitations de son entourage qui ne satisfont pas son besoin d’initiative, de mouvement. Cette routine peut le rendre imprudent et vindicatif. Il peut se montrer intraitable, fanatique, prêt à condamner tous les arguments et propositions et refuser tout compromis avec la réalité qui lui est imposée.
S’il ou elle accepte : il va mettre en place des projets, des stratégies pour la suite: entreprises novatrices, start-up dont il sera le leader. Il va d’ores et déjà motiver ses relations à distance pour rebondir après la tempête. Et entraîner son entourage, ses collègues pour s’adapter aux nouvelles circonstances et aux nouveaux enjeux.
Le Taureau:
S’il ou elle subit : il risque de voir la situation avec beaucoup de pessimisme surtout si ses finances en prennent un coup. S’il était déjà sédentaire, il risque de ruminer dans son fauteuil dans un silence réprobateur, changer ses habitudes peut lui être insupportable ; il peut se montrer très susceptible et tyrannique avec son entourage. S’il était jaloux avant il le sera encore plus malgré la présence de son conjoint qu’il peut ainsi contrôler !
S’il ou elle accepte : Tenace et pragmatique il organise le quotidien de la famille et s’il est célibataire il entretient ses amitiés et ses relations affectives ! Bon vivant il va trouver dans la nourriture, la préparation de petits plats une façon de soigner son entourage. S’il n’a pas de jardin, sa sensualité va de toute façon trouver le moyen de s’exprimer. Il est patient et son instinct de récupération va lui permettre de passer le cap et de reconstruire son bien-être.
Les Gémeaux :
Gémeaux confiné ne veut pas dire Gémeaux fini, mais comment mettre en cage le signe le plus mobile du zodiaque et dont le mot adoré est LIBERTE ?
S’il ou elle subit : incapable qu’il est de se passer de l’extérieur, incapable de se détacher et de s’approfondir dans la solitude, il risque de s’impatienter car son bon plaisir habituel est mis à mal. Il n’aime pas les contraintes et le confinement en est un, il a du mal à organiser son temps et le voilà amené à y parvenir, il pourrait s’agiter en vain et ne pas trouver le moyen d’échapper à l’ennui car il a la bougeotte et il a besoin d’insouciance, de légèreté mais…
S’il ou elle accepte : Son ouverture au monde, sa spontanéité, son humour et sa fantaisie, sa curiosité des autres et son sens de l’improvisation, son imagination aussi peuvent trouver dans les technologies modernes le moyen de favoriser, de développer cet échange, cet accueil très large qui font sont originalité. C’est aussi le signe de l’écriture qui par exemple peut prendre une tournure journalistique pour diffuser sa pensée, ses impressions changeantes, sa fantaisie, sa façon très personnelle et pertinente d’analyser les situations présentes ! Il a plusieurs cordes à son arc et il doit en jouer pour faire entendre sa parole vive et stimulante.
Le Cancer :
S’il ou elle subit : Le voilà replié avec son clan et cramponné à ses habitudes. Le danger est partout alors mieux vaut se recroqueviller et se couper du monde. Le problème c’est que c’est l’occasion de ressasser, de parler du passé qui était mieux que ce présent horrible et puis il y a ces étrangers qui compliquent la situation alors il choisit de s’occuper de lui-même et de quelques personnes qui lui importent. Il préférerait que rien ne bouge et pourtant ça bouge beaucoup en ce moment. Confiné au sein de sa famille il peut se montrer tyrannique et alarmiste et comme il est un brin hypocondriaque, ses émotions, sa sensibilité exacerbée risquent de rendre cette période de repli bien désagréable pour ses proches.
S’il ou elle accepte : Réfugié dans le familier, il se replie dans son cocon familial sachant que c’est là, blotti auprès des siens qu’il peut trouver la paix. Cette période peut le rendre nostalgique et sa mémoire, son respect des traditions, la richesse de son inconscient vont embellir ces moments de confinement s’il sait les partager, en tirer un enseignement et le communiquer à ses enfants. Dévoué et tendre il ne laissera pas tomber les personnes âgées autant qu’il lui est possible de s’investir. Même à distance il va rester relié à ceux qui lui sont chers.
Le Lion :
S’il ou si elle subit : Il a des impératifs, des aspirations, elles sont différées. Il se sent désorienté car la situation n’est pas toujours claire pour lui et pour ses objectifs. Son besoin d’autonomie, de rayonnement, de contrôle est complètement bouleversé car on lui demande de rester dans l’ombre. S’il est d’habitude sous les lumières des projecteurs, qu’il a une entreprise et des employés, le voilà forcé d’abandonner pour le moment sa troupe, ses projets, ses ambitions. Il risque de se braquer et de supporter très mal que son rôle, son identité, ce qui fait sa force habituellement soient remis en question.
S’il ou elle accepte : Son ouverture généreuse au monde, aux autres, sa volonté, son audace, son sens de l’exploit, sa foi en lui-même ne seront pas altérés par cette sombre période. Il va parvenir à résoudre les problèmes que posent cette épreuve, il va préparer le terrain, se concentrer, démêler les difficultés et renforcer son pouvoir créatif. C’est un battant qui ne craint pas la bataille. Ses enfants vont trouver beaucoup de soutien et d’optimisme auprès de lui ou d’elle. Il va trouver le temps de créer avec eux, de les distraire, de les amuser.
La Vierge :
S’il ou elle subit : Attention à la panique, aux phobies, le côté compulsif par rapport à la propreté va être exacerbé, elle va mettre en place des rituels pour calmer son angoisse et l’entourage va se trouver pris dans cette ambiance pénible surtout si il ou (elle) est privé(e) de travail. Elle est en état d’alerte et risque de somatiser la situation. Le voilà-en tête à tête avec un conjoint (e) et dans une relation qui lui est pesante, le partenaire va devoir tenir bon face aux phobies de cet être insécure. Souhaitons que son esclavage ne dure pas longtemps.
S’il ou elle accepte : Les tâches domestiques, la gestion du quotidien elle sait faire. Sa lucidité, son réalisme son besoin d’être utile et sa capacité à prendre des décisions pour les autres, sa réserve, sa discrétion, sa prudence, ses qualités d’ordre et de méthode seront très utiles à son entourage. Elle s’implique et s’applique car elle aime la perfection.
La Balance :
S’il ou elle subit : Le choix, la décision, l’engagement lui sont difficiles. La routine que lui impose la situation risque de fragiliser son couple. Il peut devenir ingérable par instabilité, par imprudence, par indiscipline. L’instinct d’auto protection et de conservation étant sollicités, il se trouve face à ses propres dispositions et à son déséquilibre. Il est préférable que la personne dont il partage la vie et dont au fond il a besoin comme contrepoids soit suffisamment forte et lucide pour traverser ce moment en sa compagnie.
S’il ou elle accepte : Il ne cesse de jeter des ponts, de relier les gens entre eux, d’échanger, d’harmoniser son environnement humain et matériel. Il reste modéré, tolérant, nuancé évitant les polémiques mais se retirant quand les relations s’enveniment. Forcé de vivre une plus longue intimité conjugale, il trouve l’occasion d’une communication agréable. S’il est célibataire il fait un retour sur lui-même pour se demander comment il n’a pu jusqu’à présent trouvé son alter ego et que mettre en place pour y parvenir si tel est son désir. La musique, tout ce qui embellit son quotidien et celui de ses proches, l’art dans son sens large, vont lui permettre de traverser cette période de manière sereine.
Le Scorpion :
S’il ou elle subit : Son instinct morbide trouve dans la situation matière à s’exacerber ! Ah s’il pouvait faire un procès au Covid 19 ! Il s’entête dans la négativité, il accuse les uns et les autres, suppute des machinations en haut lieu, il se croit le plus lucide, celui qui avait vu que quelque chose se tramait dans l’ombre, il se méfie de tout et de tous, rumine des scénarios apocalyptiques. Courage aux compagnons de confinement, un virus d’un autre ordre a investi leur foyer ! Il va falloir être sacrément solide pour supporter ce partenaire récalcitrant.
S’il ou elle accepte : Son esprit d’observation, son sens critique et son verbe très affûté et précis apportent un éclairage utile pour comprendre la situation. Il s’implique si son métier s’y prête à résoudre courageusement les dangers actuels sans concession envers ses interlocuteurs. Résistant et combatif il est la personne nécessaire dans ce contexte délicat. Face à tous les obstacles présents il est plus performant que jamais, il sait qu’il n’a pas droit à l’erreur et il communique sa force de conviction à son entourage et à ses collaborateurs.
Le Sagittaire :
S’il ou elle subit : Si son ciel natal présente des configurations difficiles, ce Sagittaire est d’un tempérament impatient et imprévoyant, il aime prendre des risques et déteste la limitation et les normes, le confinement lui est une prison et une insupportable privation de liberté, pourtant braver les interdits n’est pas d’actualité quand les autres risquent d’en subir les conséquences.
S’il ou elle accepte : Il excelle à relier les personnes entre elles sur des plans culturels, politique, économique, historique, religieux etc. Ce confinement est pour lui un moment privilégié pour écrire, transmettre (en plusieurs langues) sa pensée, voir plus loin, plus vaste. Ce qui entrave son mouvement, son déplacement, il peut le transférer sur le plan des idées et d’objectifs nouveaux. Si la religion est son domaine, là encore il va rapprocher des points de vues et développer l’idée que la sauvegarde de l’humanité, son apaisement passe par une transcendance qui surmonte les conflits.
Le Capricorne :
S’il ou elle subit : Le voilà très apathique, inerte, fermé sur lui-même, comme absent de ce qui l’entoure. L’imprévu le déstabilise tant qu’il s’enfonce dans le pessimisme plus que de coutume. Son entourage a du mal à le motiver d’autant que sa raideur psychique, la dépréciation qu’il a de lui-même n’encouragent pas ses proches à l’aider.
S’il ou elle accepte : L’effort à long terme le stimule. Cette solitude forcée ne lui pose pas de problème. C’est un introverti qui trouve force en lui-même mais ne lui demandez pas légèreté et fantaisie. Frugalité, dépouillement, simplicité lui conviennent bien. S’il fait partie de ceux qui en ce moment sont aux commandes ou bien dans l’épreuve, les autres peuvent compter sur lui car il est résistant, tenace, discipliné. Il va sans doute trouver dans les circonstances présentes cette part d’absolu dont il a tant besoin.
Le Verseau :
S’il ou elle subit : Animé par des idées révolutionnaires et par des projets insensés, il ne voit pas combien le concret est important en cette période. Les considérations matérielles, pratiques, financières ne lui importent guère. Plus que jamais il est imprévisible et instable si bien que l’après confinement peut réserver quelques surprises désagréables à son entourage. Il vit dans l’idéal, dans l’imaginaire sans construire vraiment. Il veut rester positif mais ignore ce qui dysfonctionne à côté de lui et autour.
S’il ou elle accepte : Il est celui ou celle qui va participer à « recréer » un nouveau monde, une nouvelle société. Il réfléchit en ce moment aux moyens de mettre en mouvement un système moins aliénant où l’argent serait un moyen et non une fin. Son imagination prospective et hors des sentiers battus va s’avérer très précieuse pour ceux avec qui il correspond ou télé travaille, se amis, les associations qu’il pilote. Il sait plus que quiconque qu’il y aura des jours meilleurs.
Les Poissons :
S’il ou elle subit : Sauf influx bénéfiques dans son ciel de naissance, ce signe est menacé par la force d’inertie. Il est indécis sur les plus petites choses du quotidien. Il voudrait bien engager un mouvement pour l’après confinement mais le but lui manque. Il ne s’intéresse à rien ni à personne et communiquer ne le concerne pas. Il démissionne et n’a pas l’énergie pour rebondir. Il faut espérer que cette période ne l’isole pas davantage et n’accentue pas ses addictions s’il en souffre. (Alcool, tabac, stupéfiants, médicaments etc)
S’il ou elle accepte : Son allocentrisme, son sens du sacrifice, l’absolu qui l’anime, sa sensibilité aux souffrances d’autrui font de ce signe un de piliers du combat actuel contre la maladie. Dans la sphère plus intime, il est dévoué et secourable et l’abnégation qui est sa force s’oriente vers les plus démunis. L’hôpital, les maisons de retraites aussi, sont les lieux où ses compétences sont aujourd’hui mises en valeur. Son choix peut être aussi celui de la retraite, de la solitude, d’une nouvelle présence à lui-même faite d’intuition, d’ouverture au divin, à l’universel dans le silence de son âme.
Ce contenu a été publié dans Penser l'Astrologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *