Quatuor pour un seul signe La Balance : Alberto Giacometti

 

Alberto Giacometti est né dans une région montagneuse du sud-est de la Suisse, paysage dans l’ombre du début novembre à la mi-février et dont son frère Diego disait  :« c’est une sorte de purgatoire ».

Il naît le 10 octobre 1901 au moment de la lente remontée du monde nocturne, avec un Soleil à 15° du signe de la Balance, saison où la nature commence à se dépouiller, à épurer ses formes et nous invite à l’intériorisation et à la vie spirituelle. Saturne qu’on dit « exalté » dans ce signe, porte au détachement, au renoncement à l’introversion, il est dans son domicile ici, le Capricorne.

Alberto Giacometti

La Lune dans le thème de Giacometti est à 17° du signe de la Vierge, la force instinctive cède le pas à l’intellect, au perfectionnement des aptitudes, à leur analyse, à l’inquiétude latente.

Trois planètes en Scorpion : Mercure Vénus et Mars, ces deux dernières fusionnelles et dans une maison psychique, la 4, Fond du Ciel, tombeau du soleil à minuit, dimension la plus profonde, la plus intérieure de la réalité, de ce qui est caché, secret mais qui fait abri. Vénus et Mars maître du point et de la maison opposés, le Milieu du Ciel, nourrissent passionnément au tréfonds de l’artiste un cheminement qui ne cherche pas l’apothéose. Cette occupation du 8ème signe confirme le sentiment récurrent de crise dont le rôle est fondamental et matriciel (maison 4).

Mercure maître de la maison 3, est en Scorpion.  Conjoint au nœud Nord, il condense et fixe la force et la fécondité  de la pensée et de l’expression d’un être qui  dit « je donnerai toute mon œuvre pour une seule conversation » et dont la capacité d’analyse (Lune Vierge, Mercure Scorpion) a profondément influencé la pensée de Sartre et habillé celle d’un Picasso (Scorpion) jaloux et emprunteur. Giacometti aimait écrire. « Hier sables mouvants » relate les événements et les fantasmes de son enfance, « Le rêve, le Sphinx et la mort » est illustré par ses œuvres.

Uranus dans le signe du Sagittaire en maison 5 (la création), trigone à l’Ascendant Lion, transmute les énergies torturées du Scorpion vers une exigence culturelle, audacieuse, révolutionnaire. Il dit …. « Ça ne revient jamais en arrière, plus jamais je ne ferai ce que j’ai fait hier soir. C’est la longue marche. Alors tout devient une sorte de délire exaltant pour moi. Exactement comme l’aventure la plus extraordinaire : je partirais sur un bateau dans des pays jamais vus et rencontrerais des îles et des habitants de plus en plus inattendus, que cela me ferai exactement cet effet là. »

Jupiter et Saturne sont conjoints en Capricorne en maison 5, le deuxième maîtrisant le premier, donnant la suprématie à la lenteur, à l’ascétisme, au labeur.

James Lord dans la biographie talentueuse qu’il a écrite sur l’artiste nous dit : « Il refusait de se laisser compromettre par cette chose dérisoire, la propriété, la possession, et se croyait tenu de vivre selon une règle ascétique si exigeante qu’elle s’apparentait à la sainteté » et Giacometti lui-même :« je veux vivre de telle manière que si demain j’étais dans le dénuement cela ne changerait rien pour moi ».  La Lune dans le sixième signe, en 2, maison de la possession, est maître de la 12 (la restriction, le sacrifice), et en trigonocracie avec les planètes et la 6 en Capricorne. Cette position de la Lune en 2 c’est aussi l’aide financière qu’il a reçue de sa mère (la Lune) des années durant.

Le maître de l’Ascendant Lion est en maison 3, (les moyens d’expression, de communication), en Balance signe vénusien. La voluptueuse Vénus étant conjointe au pugnace Mars dans le Scorpion avide et combatif, écoutons-le : « je dessinais pour communiquer et pour dominer… Mon crayon c’était mon arme » ou bien : « je donnerai toute mon œuvre pour une seule conversation », rayonnement du Soleil maître de l’Ascendant en maison 3 dans la Balance signe de dialogue…….

A suivre..

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

YVES SAINT-LAURENT

Né le premier jour d’août 1936 sous le soleil d’Alger, il est Lion par le Soleil, Vénus et Mercure occupant ce signe ; Ambitieux, conscient de sa valeur, soucieux de préserver sa puissance intérieure et la singularité de son être tendu vers la perfection, passionnément absorbé par son sacerdoce créatif, épris de beauté dont Yves Saint Laurent dit « Quand on a vu la beauté, quand on a connu la beauté, on peut disparaître…Moi je l’ai atteint très vite.. 

Vénus conjointe au Soleil révèle une esthétique flamboyante au service de la Femme idéalisée dont le couturier enveloppe et sublime le corps pour le rendre encore plus inaccessible qu’il n’est désirable. Cette femme c’est d’abord sa mère, Lucienne, au prénom de lumière dont il n’oubliera jamais la silhouette élégante virevoltant dans une robe de crêpe noir. Sa beauté l’émerveille. Adolescent, il l’accompagne chez Promé Couture où s’habillent les coquettes oranaises, à l’Opéra, à la première de l’école des femmes de Molière. Une vocation se construit, Yves met en scène, crée des costumes, invente des fêtes. A 12 ans à peine, il dévore les comptes rendus de « Vogue » et dit un peu plus tard à ses sœurs : « Un jour j’aurai mon nom en lettres de feu sur les champs Elysées ».

L’Ascendant est en Verseau, YSL en exprime les valeurs uraniennes . Il dit aimer « l’excentrique, le drôle, l’inattendu », il explose d’idées et avoue « je suis assailli par elles », Uranus en Taureau qui occupe le secteur 3 communique à Vénus en Lion sa puissance de travail au service du moi, de son rayonnement, de son audace.

L’enfant roi, protégé  des soubresauts du monde, épargné par les privations de la guerre, quitte le royaume enchanté de sa chambre , tout d’abord au moment de la mort de son grand père, la Lune en Capricorne progresse et bute sur l’écueil de Saturne en Poissons, ensuite à l’âge de 7 ans, au carré de Saturne à sa position natale, il est arraché à sa mère pour entrer dans une école religieuse puis au collège du sacré cœur jusqu’à ses 16 ans. Il expérimente alors ce que la planète Saturne symbolise dans son ciel natal, un repliement psychique douloureux qui s’accentuera à la faveur d’événements ressentis comme obstacles insurmontables. Il avoue « A partir de mes études secondaires, j’ai dû mener une double vie. D’un côté la gaieté de la maison familiale, le monde que je m’étais créé avec mes dessins, mes costumes, mon théâtre. De l’autre, le calvaire de l’école catholique où j’étais un exclu ».

A suivre…..

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

ALEXANDRE DUMAS

Alexandre Dumas

« Lorsque j’ai découvert que j’étais noir, je me suis déterminé à ce que l’homme voie en-dessous de ma peau ».

Alexandre Dumas vient au monde à Villers Cotterêts dans le département de l’Aisne, le 24 juillet 1802, à l’aube du dix-neuvième siècle qui voit une recrudescence de racisme. En effet Napoléon vient d’interdire l’entrée en France des « noirs et gens de couleur », avant de proscrire peu après les unions « mixtes » en 1803. Le père d’Alexandre Dumas, le général Thomas Alexandre Dumas est un mulâtre, fils d’un marquis de la petite noblesse normande et d’une esclave noire, il portait en permanence une cartouche, obligatoire preuve de son identité. Napoléon Bonaparte lui refusera la légion d’honneur, le dégradant aussi aux yeux de son fils. La blessure de l’enfance sera matière à sublimation dans l’œuvre romanesque future.

Neptune en secteur 4, en Scorpion, abrite dans sa coupe un inconscient complexe, secret, tourmenté, néanmoins riche d’un potentiel de transformation et de créativité que l’écrivain portera au grand jour d’un Mars, maître énergique du Milieu du ciel et y culminant dans le reflet de la Lune, image d’une victoire opiniâtre sur des blessures originelles.


Lion par le Soleil et l’Ascendant, Dumas exprime dans son apparence dans sa façon d’être au monde, la force vitale du signe, une nature ignée, altière, enthousiaste, ambitieuse, autoritaire. A Haramont, au Château des fossés, loué par son père aux alentours de 1804, l’enfant découvre la sensualité de la Lune en Taureau, l’amour de la nature et la passion de la chasse, aiguise son goût et son odorat, déverse le besoin tumultueux de mouvement, d’effort, de jouissance, de Mars en Taureau.
En 1806, La Lune natale à progressé jusqu’au Soleil, les deux luminaires fusionnent dans le Lion. Alexandre Dumas est confronté à la mort. L’enfant de cinq ans s’empare d’un fusil pour tuer le Dieu dont on lui dit qu’il a rappelé son père au ciel. Plus tard c’est avec sa plume qu’il réglera ses comptes, à la pointe de l’épée, au poing ou au pistolet, Dumas adulte voudra réconcilier chez les héros de ses romans et en lui-même, les valeurs républicaines et l’idéal chevaleresque.

A suivre….

 

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

Antoine de Saint Exupery Antoine de Saint Exupery né le 29 juin 1900 à 9H15 à Lyon

antoine-de-saint-exupery

Esquisse….

Antoine de Saint Exupery est natif du signe du Cancer avec un Ascendant Vierge, signe mercurien qui nous dit quelque chose de sa grande finesse psychologique et de son sens moral.  Mars planète virile (vir signifie homme en latin – virtus : courage) culmine au Milieu du ciel, le point le plus élevé d’un horoscope, ici, dans le signe d’Air des Gémeaux, signe du printemps , de l’échange, de la communication, des moyens de transports, des écrits : Saint Exupéry fût engagé à l’Aéropostale, il a eu deux métiers (milieu du ciel en signe double), aviateur et écrivain. Son principal message : « c’est par le dépassement de soi que l’on devient un homme » : courage, énergie et virilité de ce Mars au plus haut du ciel. Le Cancer est le quatrième signe du zodiaque et par correspondance avec la maison 4, le foyer, la famille, la mère, les fondations et la source : la maison est souvent évoquée dans son œuvre (« Terre des Hommes »).

carte-postale-le-petit-prince

Sa mère, d’une sensibilité extrême, pour lui la Femme idéale, a eu une immense influence sur sa pensée : Lune (la mère) conjointe à Mercure (la pensée) en Lion, la Lune planète attribuée au Cancer est dans un signe solaire, passionné et idéaliste, le Lion ; Il a perdu son père à l’âge de 4 ans.  Saturne est valorisé dans son thème en maison 4 : la maison familiale cristallise son intimité et sa stabilité. Jupiter est dans son signe le Sagittaire en maison 4 également, mais conjoint à Uranus, St Exupery a besoin de fuir, de se dégager, toujours. Saturne en maison 4, ce sont aussi les deuils, épreuves affectives familiales : son frère meurt dans ses bras à l’âge de 14 ans et sa sœur plus tard, de tuberculose. Saturne nous parle aussi de cette poignante solitude, de ce silence absolu  qu’il a vécus au cap Juby au Maroc et qu’il a sublimés dans l’écriture. Il vole pour la première fois à l’âge de 10 ans, La Lune natale arrive alors en progression à la conjonction d’Uranus natal qui est en Sagittaire et à l’opposition de Mars natal en conjonction au Milieu du ciel, ce point est associé à la vocation et on peut avancer que sa vocation d’aviateur date de cette période de sa vie. Le cycle de retour de Jupiter à sa place natale à 12 ans signe par ailleurs les fondements de son tropisme pour l’écriture. Son premier roman date de 1929, retour de Saturne à sa place natale. La trentaine c’est aussi l’époque où il rencontre Consuelo, écrivaine et artiste salvadorienne, le mouvement direct des deux planètes rétrogrades dans le thème de naissance, Vénus (l’amour, le mariage) et Jupiter la légalité, maître de la maison 7 (l’union, les contrats) sont significatives de ce nouvel élan. Saint Exupery disparaît le 31 juillet 1944, son avion s’écrase en méditerranée et ce n’est que le 7 avril 2004, que des morceaux de son appareil sont formellement identifiés.

theme-astral-dantoine-de-saint-exupery

Si l’on rapproche ces deux dates, il est frappant de constater qu’en 1944, Saturne transitait le Soleil de naissance et qu’en 2004, il le transitait à nouveau. Il aura fallu deux cycles saturniens (une soixantaine d’années) pour que la vérité soit établie et ce ne pouvait être qu’en harmonie avec Saturne qui symbolise le Temps.  Le jour de l’accident, l’axe Gémeaux Sagittaire est mis en évidence (La lune en Sagittaire opposée à Uranus Gémeaux sur l’axe des nœuds lunaires et conjointe à l’Uranus natal en Sagittaire et au carré de Mars en Vierge dans la maison 1) En  avril 2004, c’est Mars qui est en Gémeaux là où Uranus se trouvait en 1944 et Jupiter qui occupe la Vierge là où se trouvait Mars en 44 et à l’opposition d’Uranus en Poissons.

Publié dans Esquisses | Laisser un commentaire

Quatuor pour une seul signe : le Cancer – GASTON BACHELARD

GASTON BACHELARD

Il dit : « Une hâte me prend de m’instruire encore ».  Voici Mercure qui vibre et propage avec vivacité, avec légèreté et profondeur, toute l’étendue possible de sa compréhension  du  monde.  Il gouverne l’Ascendant dans le signe de la Vierge dont il porte l’exigence analytique  méticuleuse au plus haut des aspirations abstraites du secteur  9, vers le signe des Gémeaux  où  Saturne conjoint lui donne force et cohérence. Place Maubert, à  Paris, loin de sa Champagne natale, Gaston  Bachelard  vit entouré de livres, protégé par les livres, lisant et écrivant sans relâche. Mercure-Hermès, porteur  de l’avidité spirituelle d’un secteur 3 dans le signe du Scorpion, oriente vers le Soleil les aspects multiples de la créativité d’un homme à la fois savant  et poète.

bachelard

Rien en apparence ne prédestinait Bachelard  à devenir philosophe des sciences, en apparence rien, sauf  que l’interprétation astrologique allant au-delà du visible, de l’attendu, du prévisible, décèle dans un ciel de naissance les acmés d’une existence autant que ses chutes et ses sublimations.  Tout, au contraire, menait cet homme déterminé, travailleur, brillant vers la place exceptionnelle que son œuvre occupe encore dans l’histoire des idées. Uranus à l’Ascendant en tension avec son maître Mercure, secoue la pensée, exacerbe les facultés inventives, cherche avec acuité à donner à son évolution une direction ascendante. A 20 ans, le jeune Bachelard s’étant hissé  jusqu’au sommet de la flèche de la cathédrale de Strasbourg, un terrible vertige le saisit. Il en garde « l’engramme d’une chute immense ». Est-ce contre cette pesanteur terrifiante éprouvée dans son corps qu’il érigera sa volonté d’airain, avouant ainsi : « Toute ma vie a été un effort de toutes les heures » ?

theme-astral-de-gaston-bachelard

bachelardetsuzanne

Gaston Bachelard et sa fille Suzanne

Bachelard fut pendant 6 ans, 60 heures par semaine, fonctionnaire aux Postes et Télégraphe. Sous le signe de Mercure, il y contrôle un appareil  Perrot et transmet les messages.  Il ne sera pas ingénieur des Télégraphes, deux places seulement étant disponibles alors qu’il est reçu troisième. Travaillant le jour pour étudier la nuit et passer sa licence ès sciences mathématiques, il rencontre et épouse une jeune institutrice juste avant sa mobilisation et passe trente huit mois sous la ligne de feu. Il a trente ans, cycle de retour du lent Saturne, « Toute ma vie est sous le signe du tardif » dit-il. A 35 ans il est professeur de physique chimie au lycée de Bar sur Aube son village natal,  sa femme donne naissance à leur fille Suzanne et décède quelques mois plus tard. Bachelard expérimente en même temps vie et mort .Le Soleil dans le signe du Cancer et Vénus dans ce même signe reflètent la tendresse et le dévouement du philosophe à sa fillette. Ces deux planètes sous la maîtrise d’une Lune en Vierge dans le secteur 12 en disent un peu plus sur la souffrance de cet homme discret, secret, pudique. Il écrit : « Dans les grands malheurs de la vie, on prend courage quand on est le soutien d’un enfant ».

à suivre

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

QUATUOR POUR UN SEUL SIGNE :LE CANCER – Jean Cocteau – Frida Kahlo – Amedeo Modigliani – Gaston Bachelard

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

Frida Kahlo née le 6 juillet 1907 à Coyoacan au Mexique à 8h30

 

theme-astral-de-frida-kahlo

theme-astral-de-frida-kahlo

 

 Elle disait : « Je ne crois pas au destin ».

Si sur lui nous n’avons aucune prise, s’il s’impose à nous de manière inéluctable, il est possible de repérer dans toute existence meurtrie, les coups assénés par la force cruelle du destin qui oblige à ployer pour se redresser avec violence comme une branche de bois vert.  Frida Kahlo a trouvé cette rage dans l’expression artistique, elle a puisé au plus profond, au plus souffrant, la sève qui a nourri sa peinture.

Le Soleil maître de l’Ascendant Lion, est dans le signe du Cancer, conjoint à Neptune maître de la maison 8 en Poissons, dilatant son émotivité et sa sensibilité qu’elle déverse avec une puissance créative hors norme. Sa richesse inconsciente est un océan et l’image devient un miroir de l’expérience vécue. Miroir suspendu au dessus de son lit où, immobilisée dans un corset, elle contemple son visage nous le restituant à travers de multiples portraits. Le Cancer c’est aussi l’enfance, les racines, la mère et plus que tout autre signe du zodiaque, celui là va garder en lui l’empreinte des premiers gestes qui lui sont adressés, tendres ou absents. Il ne cessera tout au long de sa vie de retrouver le paradis perdu ou jamais traversé. Dans « Ma naissance » toile peinte en 1932 ou dans « Ma nourrice et moi » 1937, elle nous révèle combien sa petite enfance la hante et la fonde.

Stitched Panorama

Ma nourrice et moi

Entre 7 et 8 ans, au moment ou Saturne fait un carré à sa position natale et transite Vénus, Pluton et la Lune noire en Gémeaux., une blessure au pied droit provoque une atrophie. Les médecins diagnostiquent une poliomyélite. Surnommée par ses camarades « Frida Patte de bois », elle comprend, si jeune, qu’elle devra composer avec la maladie et la solitude, elle va utiliser la première pour éradiquer la seconde et gagner l’amour des autres. Saturne symbole de solitude, est en Poissons en maison psychique. Prisonnière d’un espace, corsetée dans une île de souffrance, le corps trop souvent écartelé dans un combat sans rémission, elle ne cessera de dilater et déployer  son âme dans les couleurs de ses tableaux. Deux toiles peintes en 1938 « On demande des avions et on reçoit des ailes de pailles » et « Quatre habitants du Mexique » en disent long sur cet isolement précoce.

cuatrohabitantesdemexicmk4

Quatre habitants du Mexique

A l’adolescence, elle reçoit une éducation authentiquement mexicaine et baigne dans la renaissance culturelle du Pays au sein de la « Preparatoria ». Elle est admise dans une bande de garçons turbulents, les « Cachuchas » (casquettes) et dira plus tard « ce fut la seule période heureuse de ma vie ». Alejandro (Alex), le chef du groupe est son premier amour, Venus a progressé à la conjonction de Neptune dans la maison du désir. Ce jeune homme brillant, « l’un des premier à incarner l’humanisme que la révolution enfante » selon l’écrivain Carlos Monsivais, restera toute sa vie son refuge affectif.

Le 17 septembre 1925, elle monte dans un autobus avec Alejandro, en redescend parce qu’elle a oublié son ombrelle, remonte dans un deuxième qui quelques minutes plus tard est percuté violemment par un véhicule. Alejandro est à peine blessé, Frida est transpercé par une main courante du dos jusqu’au vagin. Son corps est brisé et meurtri à jamais et commence alors un interminable combat avec la souffrance. Le 17 septembre en fin d’après midi, Lune, Mars, Soleil sont conjoints  à l’opposition d’Uranus qui transite Saturne natal. Neptune est sur l’Ascendant natal en Lion. En progression, la Lune a passé la conjonction des deux planètes violentes, Mars et Uranus natals en Capricorne et transite le nœud Sud. Ces aspects violents mettent en évidence des points critiques du thème de naissance. Destin inévitable ? Mystère insondable de la naissance qui nous emporte sur des flots paisibles ou agités car ce n’est pas la justice qui mène le bal. Frida Kahlo est née avec un ascendant à 24° du Lion mais sans doute quelques minutes  plus tôt, l’ascendant serait alors à 22° dans un degré de souffrances. « A compter de cet accident, la douleur, le courage et la présence de la mort vont constituer des thèmes dominants dans sa vie et dans son œuvre » (Gérard de Cortanze : Frida Kahlo. La beauté terrible).

Elle commence à peindre en 1926 au moment de la pleine Lune progressant dans l’axe Lion Verseau. Elle peint allongée, un chevalet au dessus d’elle et un miroir lui renvoyant l’image de son visage devenu « temple du corps » (Carlos Fuentes). Le premier autoportrait véritable date de l’été 1926 : Autoportrait à la robe de velours, cadeau d’adieu à Alex, fiancé jaloux qui s’est éloigné d’elle. Presque le tiers de son œuvre sera consacré à peindre sa propre image pour l’offrir à notre regard mais aussi pour retenir  l’indicible et ouvrir sur le désir d’être une autre lorsque le temps aura terni son apparence: Autoportrait aux cheveux défaits 1947.                   (A suivre)

autorretrato1947ph4

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

Amedeo Modigliani

Amedeo_Modigliani_1919-wikipediaModigliani est né le 12 Juillet 1884 à 9 h à Livourne en Italie.  Il décède à Paris le 24 janvier 1920 à 20 h 50. Entre ces deux dates, trente six années à peine se déploient à partir d’une vocation précoce suivie d’un cheminement tourmenté au service d’une passion absolue.

9154_789_Modigliani-Femme-au-col-blanc

Femme au Col Blanc

Le Soleil est à la naissance à 20° du signe du Cancer dans un décan lunaire,  sous la maîtrise d’une Lune en Poissons proche de l’occident lieu d’engloutissement de l’éclat solaire. Du Cancer aux Poissons se déverse toute la richesse d’un inconscient jailli des profondeurs de la mémoire familiale, du poids des interrogations, des mystères, des connaissances ancestrales. Très loin dans ce passé  qui le porte, il y a des racines juives séfarades dont il laissera quelques traces dans des signes kabbalistiques ou caractères hébraïques  au dos de ses toiles. Plus près il y a ce grand-père Isaac dont l’influence directrice suppléant à l’éloignement du père, trône dans ce Saturne en élévation au signe des Gémeaux. Un grand père philosophe qui sait les secrets de la Torah et  qui donne le cap. Plus près encore, une mère attentive et cultivée, traductrice en langue anglaise des poèmes de Gabriel d’Annunzio. Elle crée une école pour subvenir aux besoins de la famille et longtemps pourvoira à ceux de son fils.

Le Cancer se souviendra et reviendra souvent vers la source, l’Italie de son enfance mais aussi vers l’art de cette Toscane où plongent ses racines esthétiques. Il y a aussi le souvenir d’un passé opulent, propriétés en Sardaigne, profits et victuailles à volonté suivis de faillites et coups du sort mais qui lui laisse quelque chose d’aristocrate dans sa façon d’être, une élégance naturelle, la désinvolture de ceux dont la lignée a vécu dans l’aisance. Pourtant le moment même de cette venue au monde est marqué par une première saisie d’huissier imprimant dans ce jour du 12 juillet 1884 la difficulté qu’aura Amedeo Modigliani à assurer sa propre subsistance, dilapidant  ses ressources physiques et matérielles sur l’autel de sa création.

A suivre….

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

QUATUOR POUR UN SEUL SIGNE : LE TAUREAU – Audrey Hepburn,William Turner, Johannes Brahms,Sigmund Freud

                                                          

                                                                Audrey Hepburn

Elle voulait devenir danseuse étoile. Ce ne fût pas possible, mais  sur « Hollywood walk of fame » une étoile témoigne de l’éclat de son parcours exceptionnel dans le firmament du septième art.

Thème astral d'Audrey Hepburn

Née en 1929, hollandaise et de lignée aristocratique par sa mère, Ella van Heemstra, autrichienne par son père et baptisée Edda Kathleen, la future Audrey Hepburn  passe  son enfance et son adolescence dans une alternance de privilèges et de privations. Côté privilège, une grande propriété campagnarde près d’Arnhem au Pays Bas où elle tisse une relation charnelle avec la nature et les animaux et dont elle gardera la nostalgie jusqu’à l’acquisition à l’âge d’adulte d’une maison, « La Paisible » dans un petit village Suisse. Côté privation, le départ brutal de son père lorsqu’elle à 6 ans, puis la guerre dont elle sortira très affaiblie physiquement et à jamais marquée par le spectacle indicible de la souffrance humaine.

Audrey-walking

Une Lune en Poissons en maison 1 capture sous son éclat nocturne toutes les planètes de ce ciel de naissance sauf Saturne et Mercure. Face à Neptune en  Lion , elle absorbe et amplifie les émotions et sensations, englobe d’abord sa subjectivité dans l’éclatant reflet que lui renvoie le regard ébloui du public puis une fois cette mise en lumière accomplie et intégrée, cette réceptivité extrême aspire à s’épancher dans une oblativité authentique élargissant son champ de conscience vers l’humanité souffrante au sein d’une organisation humanitaire. La Lune précède Saturne et va vers Uranus. Elle met en relation le potentiel d’effort et de persévérance de la première, l’originalité et l’inattendu de la deuxième. Les deux planètes portent l’expérience douloureuse de la maison 12. Saturne vient balayer de son ombre la Lune natale en 1935 et l’étend sur toute la maison 1. Audrey vit à 6 ans « une tragédie dont je crois ne m’être jamais remise » dit-elle. Son père, époux infidèle, quitte la maison. Elle ne le reverra plus. Elle assiste impuissante au désespoir d’une mère  qu’elle adore et qui aura une influence prépondérante dans ses choix de vie. (Lune en maison 1) Cet abandon du père déterminera ses comportements amoureux, sa mélancolie profonde et des périodes d’exil intérieur, son affectivité oscillant entre un extrême repli et un épanchement sensible, mystique. Saturne planète la plus haute dans le ciel de naissance, se replie vers Neptune en 7, que d’efforts pour ne pas perdre la direction de sa vie lorsque l’âme qui aspire à se déployer dans une relation amoureuse paisible et profonde s’effondre dans un mirage. …                                                                                  (à suivre)

 

 

                                                               William Turner

« L’homme est au monde avant le moment chronologique où il vient au monde ; l’homme de tout son être appartient au monde ; il s’inscrivait dans l’espace temps du monde dès avant le jour de sa naissance. De tout son être corporel et spirituel, il appartient à l’univers, avec lequel il est accordé puisqu’il est destiné à y vivre ». (« L’homme romantique » Georges Gusdorf.)

Thème astral de Turner

Né le 23 avril 1775 et mort le 19 décembre 1851, Turner appartient à deux siècles et plus particulièrement au Romantisme. En réaction contre le Classicisme et la rationalité désenchantée du siècle des lumières, ce mouvement débute en Angleterre dès la fin du 18 e siècle puis  se développe et perdure en Allemagne et en France.  Accusé de sentimentalisme, d’évasion hors de la réalité, ce courant des arts et de la pensée, replace l’homme dans une relation nouvelle à la Nature. La peinture d’Histoire est délaissée pour la peinture de Paysage, expression de la vie universelle et d’une Nature divinisée.

Lorsque Turner vient au monde à Londres, l’Angleterre est la première puissance coloniale du monde et la révolution industrielle est en marche. James Watt a commencé à mettre au point la machine à vapeur qui s’adaptera aussi bien à la production manufacturière qu’aux transports maritimes et ferroviaires. Bougainville a  découvert le « jardin d’Eden » à Tahiti, Goethe vient de publier Les souffrances du jeune Werther, œuvre majeure du romantisme européen. Napoléon étend sa mégalomanie sur l’Europe avant de sombrer à Waterloo en 1815, libérant la Grande Bretagne de la peur d’une invasion. Turner sera un chroniqueur de ces grands bouleversements et son génie en donnera une vision très personnelle.

William_Turner,_Light_and_Colour_(Goethe's_Theory)

En 1775, le musicien et astronome amateur W Herschel n’a pas encore découvert la planète Uranus (elle le sera en 1781) ni Leverrier la planète Neptune (elle le sera en 1846), néanmoins, la personnalité de Turner s’accorde déjà aux valeurs de ces planètes qui accomplissent leurs cycles au-delà de Saturne.  En effet : « Chaque homme est, comme le verre de cristal, sensible à certaines influences avec lesquelles sa constitution psychophysique se trouve en accord ou en désaccord ; nous évoquerions aujourd’hui un réglage, à l’avance, sur certaines longueurs d’onde ; les romantiques parlaient le langage du magnétisme, des sympathies et des affinités électives ». (Georges Gusdorf « l’homme romantique »)

La Lune du thème de naissance de Turner est dans le signe du Verseau, à la fois saturnienne et uranienne, elle dialogue harmonieusement avec Saturne en Balance et Uranus en Gémeaux. Turner combine l’ancien et le nouveau. Son admiration totale comme celle de nombreux anglais, va  à CLAUDE (le Lorrain) peintre du 17 e siècle, maître de la lumière dans le paysage. A ses débuts, à 14 ans à peine, (cycle d’opposition de Saturne à sa position  natale), Turner est assistant  chez un architecte. Il y réalise des dessins topographiques, acquiert la rigueur nécessaire à la représentation d’édifices et y assimile la perspective qu’il enseignera plus tard à l’Académie royale.

Il restera très attaché à cette institution qu’il comparait à une mère peut-être en référence à son expérience douloureuse avec sa propre mère qui perdit la raison à la suite du décès de sa fille. On trouve dans sa nature Taureau, ce dernier signe occupant la maison 4 attachée à la mère, aux origines affectives profondes, maison 4 occupée par une conjonction de Vénus et de Jupiter, l’enracinement solide, durable et porteur de réussite dans cette Académie Royale où le peintre Reynolds guidera  ses premiers pas, Reynolds, mentor tant admiré que Turner souhaitera être inhumé auprès de lui à la cathédrale Saint Paul à Londres…….

                                                                             (à suivre)

                                                               

                                                                 Johannes Brahms

« Clara ! Clara ! Tu vas entendre une musique comme tu n’en as jamais entendu auparavant ! » C’est ainsi que Robert Schumann débordant d’enthousiasme,  exhorte sa femme, prodigieuse pianiste, à venir rencontrer et écouter un jeune musicien originaire de Hambourg qui se  présente à leur domicile sur recommandation  du violoniste virtuose, Josef Joachim.

Johannes Brahms

Johannes Brahms

Nous sommes en 1853, fin septembre, Johannes Brahms vient d’avoir vingt ans, « pur comme le diamant, doux comme la neige » dit de lui Joachim. Dès lors, jusqu’à son dernier souffle, la vie de Brahms sera mêlée à celle des Schumann sur le plan musical autant que sentimental, rencontre prédestinée, fondatrice, dont Brahms dira plus tard à Clara : « Ton mari et toi, vous fûtes les plus belles expériences de ma vie, sa plus grande richesse, sa plus noble signification. ». Fusionnent dans le signe du Cancer et dans la maison 4 de Brahms occupée par Mars planète maîtresse de l’Ascendant BélierLune et Mars de Clara, Vénus et Mercure de Robert. C’est dans ce signe tendre et fécond que s’enracine la puissance germinative de leurs talents mêlés, portés par une affectivité profonde, matricielle.

thème astral de Brahms

Sous le signe du Taureau le 7 mai 1833, le thème astral de Johannes Brahms exprime le dialogue contrasté de son signe solaire avec les signes occupés par les autres planètes. Mercure conjoint à Jupiter au Bélier Ascendant, en harmonie avec le Sagittaire recevant la Lune, font flamboyer un tempérament fougueux, généreux, passionnément tendu vers un au-delà universel où déployer l’envergure de ses ailes. C’est un article prophétique de Schumann peu après leur rencontre, dans la revue musicale la plus appréciée d’Allemagne, la Newe Zeitschrift  für  Musik qui propulse son « jeune aigle » si haut que ce dernier en est alourdi d’une pesante responsabilité, l’expose à la critique de ses contemporains et provoque  des crises de découragement. Certes, Saturne dans le sixième signe la Vierge et en maison 6, soutient le Soleil en Taureau sur le chemin d’un perfectionnement obstiné, il résonne harmonieusement dans la fraternité musicale et inspirée d’un Neptune en maison 11,  mais que d’effort, que  de souffrances consentis pour approcher au plus près de l’absolu des cimes d’un Ciel en Capricorne. Avec Saturne en Vierge, Brahms retient ses instincts, arc-bouté entre sa nature passionnée, torrentueuse et l’aspiration à la pureté d’intention qui ordonne ses actes. Est-ce  Saturne en Vierge qui lui fait avouer « Personne n’a eu une vie aussi dure que moi », Saturne qui signe son implacable faculté d’autocritique, même s’il était profondément convaincu de la qualité de ses œuvres, Saturne encore qui l’installe dans la parcimonie pour lui-même dès lors qu’il gagnera largement sa vie ?….

                                                                       (à suivre)

 

                                                                   FREUD

Les anciens accordaient une importance particulière aux degrés du zodiaque notamment au degré sur lequel ce situe l’Ascendant de naissance. Ces degrés sont associés à une image qui ouvre souvent la compréhension d’un thème astral et d’un destin :

Sous les rayons d’une belle étoile, un homme regarde se contorsionner un scorpion qu’il tient par la queue. Pendant ce temps, à droit, un lièvre assis sur un tertre au dessus de son  terrier, le nez levé vers l’étoile, ne voit pas un fusil braqué contre lui.

Cette image est celle du degré onze du Scorpion qui apparaît à l’horizon oriental le jour de la naissance de Sigmund Freud et correspond à l’heure rectifiée. C’est un degré de curiosité nous disent les anciens astrologues, curiosité scientifique de celui qui aime pénétrer le mystère de la nature, de la vie animale, des émotions, tout en se protégeant contre les risques du monde obscur qu’il explore. « Ses découvertes lui vaudront la célébrité, ou un renom un peu effarant peut-être, mais mérité » (les 360° du zodiaque symbolisés par l’image et par la cabbale. JANDUZ).

31893538

Etonnante coïncidence de cette image onirique avec la ligne de force du thème de naissance de Sigmund Freud, le portant tout au long de son existence et jusqu’à nous, à travers le monde effrayant des psychismes en détresse ou des corps hystériques convulsés, au gré du long et fastidieux enfantement des âmes tourmentées de ses contemporains, explorateur éternellement exposé à chercher la lumière de la raison au bout du labyrinthe de ses peurs et des nôtres.

Freud éprouvait un sentiment double par rapport à l’occulte, à la fois attiré par ce domaine du fait de son ascendant dans le huitième signe et d’un secteur 8 valorisé, voulant par ailleurs s’en défendre par la maîtrise de son Mercure en Taureau en aspect du rigoureux Saturne en Gémeaux. Il consacrera plusieurs ouvrages à ce domaine, notamment : Psychanalyse de la superstitionL’inquiétante étrangeté,  Rêve et télépathie.

Ascendant ScorpionTaureau par le Soleil conjoint à Uranus, par Mercure aussi, Freud porte dans sa personnalité et dans ses comportements l’obstination laborieuse de ce signe printanier. Le Soleil occupe un décan de lutte, de fixité dans les objectifs. En 1885, au moment où Saturne, dans le ciel de naissance, maître de la pensée, de l’enseignement reçu, revient  à sa place natale, entre 29 et 30 ans,  Freud  découvre sa véritable vocation et pose les fondations de sa théorie…..

                                                                            (à suivre)

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire

QUATUOR POUR UN SEUL SIGNE : LE BELIER – Robert Doisneau, Herbert Von Karajan, Karen Blixen, Vincent Van Gogh

 

Robert Doisneau

Robert Doisneau

Thème astral de Robert Doisneau

« Le temps et la lumière sont les deux matériaux du photographe », dit-il. C’est parce que la lumière du matin le mettait en route qu’il sillonna Paris en tous sens durant un demi-siècle.

« Je suis un être instinctif », « il faut découvrir, être l’animal qui flaire » » « le photographe est un insecte photo tropique »…. Aucune préméditation chez cet artiste, mais ouverture et spontanéité qui lui font détester les promeneurs trop cultivés dont le regard a besoin de références. Lui, ce qu’il voit est toujours tout neuf comme un matin de printemps, spontané et poétique comme les enfants qui seront ses premiers sujets.

C’est aussi cette réponse immédiate aux sollicitations inattendues qui l’invite à s’attarder pour  fixer un instant éphémère au risque de se faire renvoyer de l’entreprise Renault pour son manque de ponctualité. Car pour lui « la photo c’est surtout désobéir ». Aux usines de Boulogne Billancourt, il découvre la condition ouvrière. Le courage de ces hommes et de ces femmes bouleverse sa vision, et même s’il se sent un intrus dans ce monde où la machine écrase l’homme, il reste solidaire, se refusant une séance de cinéma en semaine, sachant que les ouvriers travaillent, éclipsant pudiquement son regard au moment du Front Populaire, « …faire de photos de grèves, alors que j’en crevais d’envie… j’aurais été mouchard, vis-à-vis des ouvriers…. ».

Doisneau n’est pas un photographe de combat, la planète Mars qui a maîtrise sur le SoleilMercure et Vénus en Bélier et sur l’Ascendant Scorpion, perd en offensive dans le Cancer mais gagne en sensibilité, en imagination, en intimité, en nostalgie. Son monde à lui est tendre et complice et sous l’éclairage  d’une Lune en Poissons, il fait vibrer les mouvements intuitifs de son âme. « Le monde que j’essayais de montrer était un monde où je me serais senti bien, où les gens seraient aimables, où je trouverais la tendresse que je souhaite recevoir. Mes photos étaient une preuve que ce monde peut exister ».

« On appelle aura cette sorte de tube de néon qui s’allume autour de certains être et vient les isoler pendant un bref instant. » RD

                                               8_-_28046_Mademoiselle_Anita__1951

Dans le voisinage d’Uranus en Verseau et de Vénus en Bélier, la Lune en Poissons reliée harmonieusement à Neptune, témoignent d’un geste artistique très novateur. Renouveau et audace printanière d’une individualité qui s’inscrit dans un moment de l’histoire collective afin de nous redonner des yeux et de réveiller notre pensée. Le Paris de Doisneau n’existe plus, ses photos nous révèlent un monde  méprisé, celui de la banlieue et des quartiers déshérités, celui des bars de nuits et des gens modestes.

                                                                              (à suivre)

Herbert Von Karajan

L’Astrologie est science du Temps, un temps qui donne au moment d’une naissance une expression qualitative, un temps qui porte un être dans l’univers et le propulse dans un mouvement cyclique ponctué par les boucles que tracent les planètes selon un mouvement particulier à chacune, faisant retour sur le lieu qu’elles habitent à l’origine d’une existence individuelle, rythmant cette vie passagère en mettant en évidence sa structure, sa mélodie. Nous naissons en un temps, le nôtre mais aussi celui d’une époque. Nous naissons aussi en un lieu qui oriente notre naissance, façonne nos goûts, accompagne ou contrarie notre désir et dans lequel notre personnalité respire et se transforme dans un échange perpétuel.

Thème astral d'Herbert Von Karajan

Herbert Von Karajan nait à Salzbourg au début du 20ème siècle. Le romantisme en Musique arrive à sa fin. Mahler meurt en 1910 et le trio viennois Schoenberg, Webern, Berg, explore une nouvelle forme musicale, le système dodécaphonique. Salzbourg berceau de Mozart, ville nichée au cœur d’une Europe de la culture, au sein d’une Autriche impériale dont la puissance va bientôt s’effondrer. Les Karajan, d’origine macédonienne sont installés en Autriche depuis le 18ème siècle, anobli par Frédéric III pour services rendus à l’industrie de Saxe, le trisaïeul d’Herbert Von Karajan a réalisé ses ambitions : devenir  un notable viennois. Son fils Theodor continue cette lignée prestigieuse, évoluant dans l’art, la littérature et surtout la musique que la bourgeoisie allemande et autrichienne aime plus que tout. Ernst le père d’Herbert héritera de cette passion étant lui-même un musicien talentueux en plus d’être un médecin expert. Voilà le lieu, le temps, l’hérédité sur lesquels va se tisser le destin d’Herbert Von Karajan et dont son thème de naissance nous présente les lignes de forces et les événements majeurs.

dbab44427559e47dcbdb737747341529

Le signe du Scorpion se lève à l’orient dans les derniers degrés faisant face à son maître Mars qui porte dans le secteur des échanges à la fin du signe du Taureau l’ardeur de ses aspirations, sa puissance attractive mais aussi vindicative, l’intransigeance de désirs qui s’affrontent à ceux d’autrui et conjoint à Vénus, l’un et l’autre ayant regard sur les secteurs 11 et 12, l’ambivalence de l’amour-haine, des amitiés qui basculent en féroces inimitiés.

Un Soleil en Bélier éclairant le secteur 5 de la création,  permet au jeune Herbert de prendre conscience de sa singularité face aux autres, face au monde et par sa maîtrise sur le secteur 9 en Lion, cinquième signe, élève ses aspirations vers un Walhalla d’autant plus désiré qu’il paraît inaccessible. Soleil Bélier et Mars Taureau renforcent un besoin tumultueux de mouvement, d’effort, d’action qui s’épanche dans la pratique des sports jusqu’au bout des forces disponibles, dans le dépassement de soi et de l’autre, « autant de moyens de forger le corps comme l’esprit de celui qui, si vite, s’était juré d’être le meilleur. En tout » (Pierre-Jean Rémy – Karajan)

(A suivre)

Karen Blixen

Thème astral de Karen Blixen89c0a2be-dbab-455a-88bc-b9c63395c09a

Née au Danemark un vendredi 17 avril, Karen Blixen est Bélier du fait de l’occupation de ce signe par le Soleil, mais aussi par Vénus et Mars. L’Ascendant est dans le signe de la Vierge où la présence d’Uranus subvertit les tendances habituelles du signe ajoutant à l’indépendance naturelle du Bélier, une expression de soi originale en rupture avec les conventions morales bourgeoises du milieu d’origine. Mars conduit toute la chaîne planétaire et trouve dans son domicile, le Bélier, l’énergie combative pour affronter l’adversité. Il exprime par sa position en secteur 7, des dispositions agressives et destructrices, par sa conjonction à Vénus, la passion amoureuse s’assimile à la lutte, à la destruction, à la dépossession. Le Soleil en Bélier conforté par Jupiter en Lion gonfle le désir, le rend impérieux, altier, exigeant et le destine au  désordre et à la déliquescence.

Son père, son premier amour, se donne la mort alors que Karen n’a que 9 ans, plus tard elle vit une passion non partagée pour son cousin germain, Hans, qui la laisse dans un désespoir immense.  Fiançailles avec le frère jumeau de ce dernier, Bror,  suivies d’un mariage frappé par l’épreuve d’une syphilis transmise par son époux. Amour fervent pour le pilote Denys Finch Hatton mort dans un accident d’avion à l’âge de 44 ans et plus tard, à son retour au Danemark, passion prédatrice pour un jeune poète danois qu’elle manipule et plie aux lois de sa propre fiction.

L’originalité de ce destin tient en grande partie au paysage où il se déploie et dont il se nourrit: l’Afrique. Karen Blixen y débarque le 14 janvier 1914, s’y marie le jour même avec Bror et commence à y tisser sa légende. Elle vient de faire avec le soutien financier de sa famille, l’acquisition d’une plantation de café qui s’avérera à la longue un fiasco financier. C’est l’époque des grands pionniers blancs donc Karen Blixen désapprouve les comportements vis-à-vis des noirs. En 17 ans de présence en Afrique elle verra disparaître cette « Wilderness » qui l’a enchantée, avec une certaine culpabilité, croyant y avoir contribué.

(à suivre)

                                                              Vincent Van Gogh

Thème astral de Vincent Van Gogh

On retient d’un visage ce qui en accuse le caractère et le rend unique. De même, un ciel de naissance présente des lignes de force, des accents, qui orientent l’interprétation  que l’on se risque à en faire et autorisent une mise en relation.

Certains aspects de ce moment particulier qu’est une naissance sont inscrits dans l’organisation planétaire à ce moment précis dont il importe d’aller chercher les points de tension qui font échos à des comportements, à des tendances psychologiques, il convient également de repérer dans les cycles ordonnés des planètes les moments de crise sur lesquels un être vient achopper pour tisser son destin.

van_gogh1-681x1024

                                                    Van Gogh naît le 30 mars 1853 à 11 h, le Soleil en Bélier ayant franchi son zénith et occupant un secteur (la maison 10) attribué à notre désir le plus élevé, à notre action la plus intense, la plus visible. Si haut dans le ciel, ce Soleil capture dans ses rayons l’élan de Van Gogh vers la création. La conjonction de Mars et Vénus au zénith, dans le signe des Poissons, accapare l’énergie de l’artiste, portant son affectivité vers un absolu poursuivi dans l’amour et la violence.

L’importance du milieu familial sur l’existence, sur la carrière de Vincent et sur ses choix, trouve son origine dans le signe qui se lève à l’est : le Cancer, de même dans la quadrature qu’il reçoit du maître de la maison 4Mercure, précédant le Soleil en Bélier, avançant vers Uranus pour reculer très tôt et reprendre son élan plus tard dans l’existence de l’artiste. Mercure a également maîtrise sur la maison 12, donc sur la fragilité psychique transmise sur deux générations de Van Gogh, sujets à la dépression. Le Cancer à l’ascendant intensifie l’attachement à une mère très douée pour le dessin et la peinture. Elle transmet à son jeune fils tout un réservoir perceptif et sensoriel déversé dans l’amour de la nature qu’il parcourt et absorbe avec volupté.

Vincent sera marchand de tableaux comme son oncle paternel, il sera prêtre comme son père et trouvera enfin sa vraie vocation au moment du retour de la Lune maître de l’Ascendant, sur sa position de naissance en Sagittaire, retour contemporain du mouvement direct de Mercure. C’est dans le paysage désolé du Borinage, au milieu des mineurs dont il partagera les souffrances que naîtra un nouveau Vincent, sûr de ses désirs, fort de ses convictions et décidé à exprimer dans le dessin, dans la peinture la violence des mouvements de son cœur. Le sommet de ce ciel de naissance est occupé par le signe des Poissons où fusionnent Vénus et Mars, aspirant à un essor cosmique, tendus vers un infini communautaire, Neptunien, où se diluerait l’ego, jusqu’à disparaître : » J’ai toujours eu et j’aurai toujours le besoin d’aimer l’une ou l’autre créature. De préférence -j’ignore pourquoi- une créature malheureuse, méprisée, délaissée. » Ses amours terrestres ne combleront jamais ce besoin.  Il sera longtemps tiraillé entre une nature Bélier, indépendante, rebelle, indisciplinée et un besoin vital d’approbation, de protection, de nidification, attaché au Cancer. C’est à cette même époque (26-27 ans), la Lune accomplissant son cycle à la rencontre de Jupiter, que commence l’aide financière de son frère Théo dont on connait l’importance dans la vie de Vincent et réciproquement. Cette gémellité à la vie, à la mort, scellera leur destin, le plus jeune, Théo, décédant 6 mois à peine après son frère. L’Ascendant à la naissance de Théo le 1er mai 1857 est en conjonction avec le Soleil de Vincent. Le lien qui se fait et de défait entre eux sans jamais se dénouer, parcourt les lettres que Vincent adresse à Théo. Elles sont d’une grande qualité littéraire et humaine, touchantes de sincérité, témoignages de sa jubilation d’exister mais aussi des méandres les plus sombres de son psychisme….. (à suivre)

800px-Van_Gogh_-_Starry_Night_-_Google_Art_Project

Publié dans Quatuor pour un seul signe | Laisser un commentaire