QUATUOR POUR UN SEUL SIGNE : LE BELIER – Robert Doisneau, Herbert Von Karajan, Karen Blixen, Vincent Van Gogh

 

Robert Doisneau

Robert Doisneau

Thème astral de Robert Doisneau

« Le temps et la lumière sont les deux matériaux du photographe », dit-il. C’est parce que la lumière du matin le mettait en route qu’il sillonna Paris en tous sens durant un demi-siècle.

« Je suis un être instinctif », « il faut découvrir, être l’animal qui flaire » » « le photographe est un insecte photo tropique »…. Aucune préméditation chez cet artiste, mais ouverture et spontanéité qui lui font détester les promeneurs trop cultivés dont le regard a besoin de références. Lui, ce qu’il voit est toujours tout neuf comme un matin de printemps, spontané et poétique comme les enfants qui seront ses premiers sujets.

C’est aussi cette réponse immédiate aux sollicitations inattendues qui l’invite à s’attarder pour  fixer un instant éphémère au risque de se faire renvoyer de l’entreprise Renault pour son manque de ponctualité. Car pour lui « la photo c’est surtout désobéir ». Aux usines de Boulogne Billancourt, il découvre la condition ouvrière. Le courage de ces hommes et de ces femmes bouleverse sa vision, et même s’il se sent un intrus dans ce monde où la machine écrase l’homme, il reste solidaire, se refusant une séance de cinéma en semaine, sachant que les ouvriers travaillent, éclipsant pudiquement son regard au moment du Front Populaire, « …faire de photos de grèves, alors que j’en crevais d’envie… j’aurais été mouchard, vis-à-vis des ouvriers…. ».

Doisneau n’est pas un photographe de combat, la planète Mars qui a maîtrise sur le SoleilMercure et Vénus en Bélier et sur l’Ascendant Scorpion, perd en offensive dans le Cancer mais gagne en sensibilité, en imagination, en intimité, en nostalgie. Son monde à lui est tendre et complice et sous l’éclairage  d’une Lune en Poissons, il fait vibrer les mouvements intuitifs de son âme. « Le monde que j’essayais de montrer était un monde où je me serais senti bien, où les gens seraient aimables, où je trouverais la tendresse que je souhaite recevoir. Mes photos étaient une preuve que ce monde peut exister ».

« On appelle aura cette sorte de tube de néon qui s’allume autour de certains être et vient les isoler pendant un bref instant. » RD

                                               8_-_28046_Mademoiselle_Anita__1951

Dans le voisinage d’Uranus en Verseau et de Vénus en Bélier, la Lune en Poissons reliée harmonieusement à Neptune, témoignent d’un geste artistique très novateur. Renouveau et audace printanière d’une individualité qui s’inscrit dans un moment de l’histoire collective afin de nous redonner des yeux et de réveiller notre pensée. Le Paris de Doisneau n’existe plus, ses photos nous révèlent un monde  méprisé, celui de la banlieue et des quartiers déshérités, celui des bars de nuits et des gens modestes.

                                                                              (à suivre)

Herbert Von Karajan

L’Astrologie est science du Temps, un temps qui donne au moment d’une naissance une expression qualitative, un temps qui porte un être dans l’univers et le propulse dans un mouvement cyclique ponctué par les boucles que tracent les planètes selon un mouvement particulier à chacune, faisant retour sur le lieu qu’elles habitent à l’origine d’une existence individuelle, rythmant cette vie passagère en mettant en évidence sa structure, sa mélodie. Nous naissons en un temps, le nôtre mais aussi celui d’une époque. Nous naissons aussi en un lieu qui oriente notre naissance, façonne nos goûts, accompagne ou contrarie notre désir et dans lequel notre personnalité respire et se transforme dans un échange perpétuel.

Thème astral d'Herbert Von Karajan

Herbert Von Karajan nait à Salzbourg au début du 20ème siècle. Le romantisme en Musique arrive à sa fin. Mahler meurt en 1910 et le trio viennois Schoenberg, Webern, Berg, explore une nouvelle forme musicale, le système dodécaphonique. Salzbourg berceau de Mozart, ville nichée au cœur d’une Europe de la culture, au sein d’une Autriche impériale dont la puissance va bientôt s’effondrer. Les Karajan, d’origine macédonienne sont installés en Autriche depuis le 18ème siècle, anobli par Frédéric III pour services rendus à l’industrie de Saxe, le trisaïeul d’Herbert Von Karajan a réalisé ses ambitions : devenir  un notable viennois. Son fils Theodor continue cette lignée prestigieuse, évoluant dans l’art, la littérature et surtout la musique que la bourgeoisie allemande et autrichienne aime plus que tout. Ernst le père d’Herbert héritera de cette passion étant lui-même un musicien talentueux en plus d’être un médecin expert. Voilà le lieu, le temps, l’hérédité sur lesquels va se tisser le destin d’Herbert Von Karajan et dont son thème de naissance nous présente les lignes de forces et les événements majeurs.

dbab44427559e47dcbdb737747341529

Le signe du Scorpion se lève à l’orient dans les derniers degrés faisant face à son maître Mars qui porte dans le secteur des échanges à la fin du signe du Taureau l’ardeur de ses aspirations, sa puissance attractive mais aussi vindicative, l’intransigeance de désirs qui s’affrontent à ceux d’autrui et conjoint à Vénus, l’un et l’autre ayant regard sur les secteurs 11 et 12, l’ambivalence de l’amour-haine, des amitiés qui basculent en féroces inimitiés.

Un Soleil en Bélier éclairant le secteur 5 de la création,  permet au jeune Herbert de prendre conscience de sa singularité face aux autres, face au monde et par sa maîtrise sur le secteur 9 en Lion, cinquième signe, élève ses aspirations vers un Walhalla d’autant plus désiré qu’il paraît inaccessible. Soleil Bélier et Mars Taureau renforcent un besoin tumultueux de mouvement, d’effort, d’action qui s’épanche dans la pratique des sports jusqu’au bout des forces disponibles, dans le dépassement de soi et de l’autre, « autant de moyens de forger le corps comme l’esprit de celui qui, si vite, s’était juré d’être le meilleur. En tout » (Pierre-Jean Rémy – Karajan)

(A suivre)

Karen Blixen

Thème astral de Karen Blixen89c0a2be-dbab-455a-88bc-b9c63395c09a

Née au Danemark un vendredi 17 avril, Karen Blixen est Bélier du fait de l’occupation de ce signe par le Soleil, mais aussi par Vénus et Mars. L’Ascendant est dans le signe de la Vierge où la présence d’Uranus subvertit les tendances habituelles du signe ajoutant à l’indépendance naturelle du Bélier, une expression de soi originale en rupture avec les conventions morales bourgeoises du milieu d’origine. Mars conduit toute la chaîne planétaire et trouve dans son domicile, le Bélier, l’énergie combative pour affronter l’adversité. Il exprime par sa position en secteur 7, des dispositions agressives et destructrices, par sa conjonction à Vénus, la passion amoureuse s’assimile à la lutte, à la destruction, à la dépossession. Le Soleil en Bélier conforté par Jupiter en Lion gonfle le désir, le rend impérieux, altier, exigeant et le destine au  désordre et à la déliquescence.

Son père, son premier amour, se donne la mort alors que Karen n’a que 9 ans, plus tard elle vit une passion non partagée pour son cousin germain, Hans, qui la laisse dans un désespoir immense.  Fiançailles avec le frère jumeau de ce dernier, Bror,  suivies d’un mariage frappé par l’épreuve d’une syphilis transmise par son époux. Amour fervent pour le pilote Denys Finch Hatton mort dans un accident d’avion à l’âge de 44 ans et plus tard, à son retour au Danemark, passion prédatrice pour un jeune poète danois qu’elle manipule et plie aux lois de sa propre fiction.

L’originalité de ce destin tient en grande partie au paysage où il se déploie et dont il se nourrit: l’Afrique. Karen Blixen y débarque le 14 janvier 1914, s’y marie le jour même avec Bror et commence à y tisser sa légende. Elle vient de faire avec le soutien financier de sa famille, l’acquisition d’une plantation de café qui s’avérera à la longue un fiasco financier. C’est l’époque des grands pionniers blancs donc Karen Blixen désapprouve les comportements vis-à-vis des noirs. En 17 ans de présence en Afrique elle verra disparaître cette « Wilderness » qui l’a enchantée, avec une certaine culpabilité, croyant y avoir contribué.

(à suivre)

                                                              Vincent Van Gogh

Thème astral de Vincent Van Gogh

On retient d’un visage ce qui en accuse le caractère et le rend unique. De même, un ciel de naissance présente des lignes de force, des accents, qui orientent l’interprétation  que l’on se risque à en faire et autorisent une mise en relation.

Certains aspects de ce moment particulier qu’est une naissance sont inscrits dans l’organisation planétaire à ce moment précis dont il importe d’aller chercher les points de tension qui font échos à des comportements, à des tendances psychologiques, il convient également de repérer dans les cycles ordonnés des planètes les moments de crise sur lesquels un être vient achopper pour tisser son destin.

van_gogh1-681x1024

                                                    Van Gogh naît le 30 mars 1853 à 11 h, le Soleil en Bélier ayant franchi son zénith et occupant un secteur (la maison 10) attribué à notre désir le plus élevé, à notre action la plus intense, la plus visible. Si haut dans le ciel, ce Soleil capture dans ses rayons l’élan de Van Gogh vers la création. La conjonction de Mars et Vénus au zénith, dans le signe des Poissons, accapare l’énergie de l’artiste, portant son affectivité vers un absolu poursuivi dans l’amour et la violence.

L’importance du milieu familial sur l’existence, sur la carrière de Vincent et sur ses choix, trouve son origine dans le signe qui se lève à l’est : le Cancer, de même dans la quadrature qu’il reçoit du maître de la maison 4Mercure, précédant le Soleil en Bélier, avançant vers Uranus pour reculer très tôt et reprendre son élan plus tard dans l’existence de l’artiste. Mercure a également maîtrise sur la maison 12, donc sur la fragilité psychique transmise sur deux générations de Van Gogh, sujets à la dépression. Le Cancer à l’ascendant intensifie l’attachement à une mère très douée pour le dessin et la peinture. Elle transmet à son jeune fils tout un réservoir perceptif et sensoriel déversé dans l’amour de la nature qu’il parcourt et absorbe avec volupté.

Vincent sera marchand de tableaux comme son oncle paternel, il sera prêtre comme son père et trouvera enfin sa vraie vocation au moment du retour de la Lune maître de l’Ascendant, sur sa position de naissance en Sagittaire, retour contemporain du mouvement direct de Mercure. C’est dans le paysage désolé du Borinage, au milieu des mineurs dont il partagera les souffrances que naîtra un nouveau Vincent, sûr de ses désirs, fort de ses convictions et décidé à exprimer dans le dessin, dans la peinture la violence des mouvements de son cœur. Le sommet de ce ciel de naissance est occupé par le signe des Poissons où fusionnent Vénus et Mars, aspirant à un essor cosmique, tendus vers un infini communautaire, Neptunien, où se diluerait l’ego, jusqu’à disparaître : » J’ai toujours eu et j’aurai toujours le besoin d’aimer l’une ou l’autre créature. De préférence -j’ignore pourquoi- une créature malheureuse, méprisée, délaissée. » Ses amours terrestres ne combleront jamais ce besoin.  Il sera longtemps tiraillé entre une nature Bélier, indépendante, rebelle, indisciplinée et un besoin vital d’approbation, de protection, de nidification, attaché au Cancer. C’est à cette même époque (26-27 ans), la Lune accomplissant son cycle à la rencontre de Jupiter, que commence l’aide financière de son frère Théo dont on connait l’importance dans la vie de Vincent et réciproquement. Cette gémellité à la vie, à la mort, scellera leur destin, le plus jeune, Théo, décédant 6 mois à peine après son frère. L’Ascendant à la naissance de Théo le 1er mai 1857 est en conjonction avec le Soleil de Vincent. Le lien qui se fait et de défait entre eux sans jamais se dénouer, parcourt les lettres que Vincent adresse à Théo. Elles sont d’une grande qualité littéraire et humaine, touchantes de sincérité, témoignages de sa jubilation d’exister mais aussi des méandres les plus sombres de son psychisme….. (à suivre)

800px-Van_Gogh_-_Starry_Night_-_Google_Art_Project

Ce contenu a été publié dans Quatuor pour un seul signe. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *