QUATUOR POUR UN SEUL SIGNE : LES GEMEAUX – Françoise Sagan, Jacques Offenbach, Clint Eastwood, Hergé

                                                                               

 Françoise Sagan

« Je suis un écrivain dont on lit les livres. Cela n’a rien de phénoménal. C’est ce qu’on peut appeler un destin si l’on est romantique (…) une carrière si l’on est cynique, un accident si on n’aime pas mes livres, une bonne chose si on les aime ; une réussite si on se place du point de vue du succès. ».

Un « destin » certes, d’un point de vue astrologique, si  le destin est la rencontre en grande partie aléatoire d’un caractère où s’entremêlent forces et fragilités, avec la scène et les acteurs d’un monde  tel qu’il se déploie à un moment donné de son évolution cyclique.

Thème astral de Françoise Sagan

Neptune dans le signe de la Vierge est une signature partagée par toute la génération des années 1930 à 1942 mais ici, à l’horizon oriental, il rend compte plus particulièrement d’une sensibilité à  ce qui est étrange, grisant, hors normes, incline au désordre, au mensonge, à l’instabilité des sentiments, glisse insidieusement  le doute et le chaos dans le monde ordonné et limité du signe qui le reçoit. Il gagne en finesse psychologique mais sous le regard d’un Mercure en Gémeaux reste subordonné aux valeurs intellectuelles, trop étranger aux horizons spirituels que pourrait lui ouvrir la planète Neptune.

« Carrière » ? Mieux, vocation : Ecrire : « …le métier qui me parait le plus désirable » avoue t-elle. Mercure, maître de l’Ascendant et du Milieu du Ciel est conjoint au Soleil au plus haut du  thème de naissance, en Gémeaux, imposant ses aptitudes intellectuelles de manière royale mais dispersée et dans plusieurs directions superficielles. Par cette conjonction, Françoise Sagan est plus Gémeaux que ViergeGémeaux aussi par la précocité de sa vocation d’écrivain et de son triomphe en littérature……..

Francoise-Sagan

                                                                          (à suivre)

                                                                 

 

Jacques Offenbach

offenbach_j1

L’œuvre de Jacques Offenbach a souffert d’un malentendu qui perdure. Il était pour ses contemporains et il est encore pour un public mal informé, un musicien superficiel, auteur d’hilarantes bouffonneries. Caricature injuste pour ce talentueux compositeur dont l’œuvre pour le théâtre lyrique est composée de deux fois plus d’ouvrages sérieux que de fantaisies comiques. Cette confusion est  sans doute la conséquence d’une personnalité contradictoire et des facettes arlequinesques qui la composent.

thème astral de Jacques Offenbach

Gémeaux par la position du Soleil à sa naissance le 20 juin 1819, Gémeaux aussi par la position du facétieux Mercure, astre qui joue à cache-cache avec le Soleil, tantôt visible tantôt disparaissant, quelquefois brûlé par la lumière de ce dernier, ici, médiateur intelligent et distancié, prompt aux déguisements qui révèlent, aux dissimulations qui mettent à nu des vérités pas bonnes à dire autrement. Gémeaux encore par l’Ascendant, renforçant l’expression enjouée de ce signe printanier où le Soleil avance vers sa plus haute élévation. Gémeaux presque, par la Lune qui bascule d’un signe à l’autre, enceinte de la prodigieuse et talentueuse récolte de Vénus en Taureau qu’elle confie à l’habileté primesautière de Mercure en Gémeaux.

Portant tout le zodiaque en nos profondeurs psychiques, nous sommes invités à en extraire un enseignement individuel mettant au jour nos contradictions et conflits internes. Chaque signe du zodiaque marque ainsi une étape sur le long et inépuisable processus de conscience symbolisé par la course du Soleil qui le traverse en quatre saisons………

                                                                     (à suivre)

Clint Eastwood

Thème astral de Clint Eastwood

Clint Eastwood vient au monde en Californie le 31 mai 1930. A l’orient de son ciel de naissance se lève le Scorpion dont  la planète Mars occupe son domicile diurne en Bélier, y condense son énergie vitale sur un point fort du thème au nœud lunaire Nord et la dirige de manière stratégique et vigoureuse, par l’apprentissage et le labeur du secteur 6, vers le plus haut de ses aspirations créatives, vers un Milieu du ciel en Lion et vers Neptune ouvert à l’universel pour y recueillir dans sa coupe la conscience de l’invisible.

Mars en Bélier aspire à se battre pour ou contre le monde. Dans le dernier décan de ce signe, il propage un discours  singulier qui voudrait réformer l’ordre des choses.  Les films d’Eastwood, ceux où il apparaît en tant qu’acteur,  puis ceux où il est à la fois directeur et acteur, mettent en scène des êtres solitaires, brisés par la vie, par la guerre, par la fatalité, antihéros qui semblent ne rien devoir à la société et sont mus par le désir de vengeance ou de réparation.

clint_cannes_2014

A proximité d’Uranus, Mars gagne en audace, en colère, en passion et trouve exutoire dans un geste créateur qui cherche à être compris, reconnu dans sa vérité. Eastwood avoue : «  Il y a un rebelle enfoui au plus profond de mon âme ». Mercure à l’occident se replie pour mieux construire et maîtriser à la fin du Taureau, une expression personnelle qui un temps ne rencontre pas l’approbation des autres et trouve dans cet antagonisme matière à construire et à renaître.

                                                                                A suivre…

Hergé

Un simple cercle tracé par économie de moyens, par paresse, dit son auteur, un rond comme en font les enfants ou les dessinateurs maladroits, une sorte de vide dans lequel chacun pourra glisser son propre visage en surimpression, un visage suffisamment neutre et épuré pour que des millions d’enfants de tous horizons mais aussi l’enfant éternel qui habite en nous, s’identifient au jeune héro dont le nom-prénom, syllabe redoublée est également si facile à retenir : Tintin

herge

« Si je vous disais que dans Tintin j’ai mis toute ma vie »(Hergé)

Les aventures de Tintin sont-elles une biographie indirecte ? L’auteur a-t-il mis dans ces récits toute la substance de sa pensée, ses interrogations, ses doutes, ses valeurs ?

Georges Rémi dit Hergé, invente avec les deux premières lettres de ses nom et prénom un pseudonyme a deux syllabes dont il n’imaginait pas qu’il deviendrait mondialement célèbre, une façon pour lui plus ou moins consciente de gommer une ascendance qui le gène, un secret de famille, une naissance gémellaire : deux garçons Alexis et Léon nés de père inconnu, mis au monde par Léonie Dewigne, femme de chambre chez une comtesse qui viendra en aide aux enfants et sera l’instigatrice de leur reconnaissance par Philippe Rémi un voisin, ouvrier imprimeur. Alexis sera le père du futur Hergé et sa mère : Elisabeth Dufour, femme d’une grande fragilité physique et psychique.

thème astral d'Hergé

Né sous le signe des Gémeaux à Etterbeek en Belgique, Hergé est du signe du Cancer par l’Ascendant, signe de la famille, de l’atavisme, notions qu’accentue la position de la Lune maître de l’Ascendant, au Fond du ciel, lieu des origines, lieu du secret, de ce qui est crypté, intérieur, difficile d’accès. Hergé évoquera cela dans une lettre à son ami et secrétaire Marcel Dehaye : «  Tu ne me connais pas, Marcel. Tu ne sais rien de ma jeunesse, de mon hérédité, de mon atavisme…. » Cette Lune impressionnable et imaginative prend dans le signe de la Vierge qui l’accueille une connotation morale chargée d’inquiétude et de culpabilité, de pudeur et de besoin de perfection. Elle se charge d’exigence, de contrôle, elle refoule l’émotivité pour la hisser vers l’absolu d’un Saturne au Zénith, lieu de l’élévation, de la vocation, ou cette planète impose un effort ascétique assombri par la solitude, face au reflet blessé de la Lune au Nadir. Elle le prive d’un réel contact avec des parents assez frustes qui taisent leur émotion profonde et dont il dit  :« il n’y avait jamais une étincelle. Pas de livres, pas d’échanges, rien. ». Au moment de la progression de la Lune sur Saturne à l’adolescence quand ce dernier accomplit son cycle d’opposition à sa place natale et alors que Mars devient rétrograde en Capricorne signe Saturnien où il se maintiendra sans jamais plus retrouver son mouvement direct apparent, Hergé découvre le scoutisme et un univers traditionaliste catholique qui le construira durablement. « C’est avec le scoutisme que le monde a commencé à s’ouvrir pour moi ». Ce qu’il y a de Solaire chez Hergé met en lumière les qualités du signe des Gémeaux, le côté facétieux, le don d’imitation, la virtuosité du mouvement qui anime son œuvre.  La fantaisie dont sa famille est dépourvue trouve compensation dans les amitiés, par la position du luminaire en secteur 11 puis dans le rayonnement, la création et le succès qui viendront bientôt.

A suivre ……

Ce contenu a été publié dans Quatuor pour un seul signe. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *